Fenêtre sur court Chapignac, jour 3


Chapignac, jour 3



SMELLS LIKE TEEN SPIRIT



Au menu de ce samedi 9 avril : non, pas Nirvana, mais de la jeunesse. Et du vent. Et de la pluie aussi. Dans le viseur, l’équipe Nicolaite de Chaillot, composée majoritairement de (très) jeunes filles. Heureusement, nous avons notre Giulia pour faire chuter la moyenne d’âge dans notre équipe… Le capitaine a eu visiblement toutes les peines du monde à composer son équipe, à tel point que la n°4 est forfait et ne sera pas remplacée. Marion est donc dispensée. La météo s’annonce maussade, flic, flac, floc.



Premier simple : Sophie, fraîchement promue 30 avec zéro défaite à son actif (respect), déroule son jeu sans forcer son talent. La jeune Clémence de l’équipe adverse (30/5) fait bonne figure, mais ce ne sera certainement pas suffisant : 6/1-6/1. Next.



Dans le deuxième simple, Giulia (30/3) est tout simplement éblouissante. Elle s’engage dans chaque balle, conclut sans trembler, sert avec une belle amplitude, bref, son adversaire, Valentine (30/3), ne peut que s’incliner 6/0-6/1.



Pour le simple 3, qui était en fait le 1 (vous suivez ?), j’ai attendu mon adversaire plus d’une heure, sans être sûre qu’elle serait au rendez-vous. Mais finalement, la jeune Camille (30/3), accompagnée de son papa, est là.

Le début de match est serein, même si je sens qu’en face, la défense est solide. Je mène 5/2. Et j’aurais dû savourer parce que je vais perdre les huit jeux qui suivent. Huit jeux ! Camille m’use avec ses balles arrondies fond de court (tout ce que je déteste) et surtout, elle renvoie tout, même quand je parviens à la déplacer latéralement. Un mur.

Marie-Caroline est arrivée entretemps pour jouer le double. Elle, Sophie et Giulia m’encouragent, je remonte à 3/3. Nous nous courons après au score mais c’est finalement Camille qui l’emporte 7/5, comme dans la première manche.

En voyant sa licence je souris : elle a 13 ans, l’âge de mon fils. Et d’un coup, je ne suis plus frustrée ni énervée, juste attendrie. Et surtout, j’en connais un qui va bien chambrer sa mère ce soir… Ça m’apprendra à jouer petit bras.



Le double est annulé à cause de la pluie, et il nous est donné par nos adversaires puisque nous menons 3/1.


Prochaine rencontre samedi prochain, contre Championnet Sport (du costaud apparemment).



Haut les cœurs !