Sous la houlette du juge-arbitre Paulo LEITE, nos adhérents ont pu mesurer au mois de septembre dernier les progrès effectués lors de la saison 2015/2016. A l’issue des quinze jours de joutes, le verdict tombait, les meilleurs compétiteurs se retrouvaient en finale.

Chez les dames, la toute jeune Oriane (2003), classée 15/3 fit montre d’une belle maturité dans la gestion de la partie et conclue victorieusement au troisième set.

Dans la catégorie 35 ans messieurs, l’homme de Rio (à peine rentrée d’un stage préparatoire au Brésil), Olivier Fortel, imposa son jeu offensif à un Paulo à la recherche désespérée d’un physique en adéquation avec sa maîtrise tactique.

Enfin, dans le tableau masculin open, après avoir écarté en demi la tête de série n°1 David Vidal (4/6), Harald Roy-Petit (dit King short), classé à 15, annihila par sa patience et ses variations, le tennis rectiligne du plus volubile des seconde séries du club, Maxime Daban, également classé à 15. Déjà, sur les courts, se fourbissent les armes et se multiplient les provocations en vue de la prochaine édition.